Dans cet épisode, je te partage les 5 clés d’un développement personnel efficace.
Quand on entre dans une démarche de travail sur soi, on ne sait pas forcément par où commencer, ni comment si prendre. Parfois, malgré nos efforts et notre bonne volonté, les résultats ne sont pas au rendez-vous.
Ça a été mon cas pendant des années, j’en avais même conclu que le développement personnel n’était finalement qu’escroquerie et charlatanisme !
Jusqu’à ce que je comprenne et que j’applique ces 5 conseils qui ont fait pour moi une réelle différence :)

Restons en contact !

Pour être sûre de ne louper aucun épisode de « Créer sa vie », je t’invite à t’y abonner sur Itunes, et pourquoi pas y laisser quelques étoiles et commentaires, c’est le meilleur moyen de le soutenir :)
Le podcast est également disponible sur YoutubeSoundcloud et toute autre application de podcasting :)

Enfin, n’hésite pas à rejoindre l’info-lettre pour recevoir des outils supplémentaires, je t’offre 3 exercices créatifs pour aller à la rencontre de soi en guise de cadeau de bienvenue !

Quand on met on initie un travail sur soi, on ne sait pas forcément par où commencer, ni comment s’y prendre.

Au début de mon parcours initiatique, j’ai fait quelques erreurs.

J’avais beau lire pléthore d’ouvrages et visionner des conférences sur l’épanouissement de soi, je faisais systématiquement chou blanc. Je ne voyais aucun changement notoire dans ma vie.

Jusqu’à ce que je comprenne que je m’y prenais comme un manche…

Voici donc 5 clés qui te feront gagner du temps dès le départ !

 

Etre convaincue que tu peux changer

Les outils de développement personnel, s’ils sont bien utilisés, peuvent nous permettre de nous épanouir en effectuant parfois de grands changements.

Quand je parle de « changement », je ne pense pas à un revirement à 180 degrés de qui nous sommes. L’idée n’est pas de devenir quelqu’un d’autre, mais de révéler notre vraie nature et de vivre en accord avec elle.

Plus clairement, un développement personnel efficace consiste à se dépouiller de ce qui nous empêche d’avancer vers nos réelles aspirations (peurs, blocages, conditionnements négatifs, croyances limitantes, etc).

Encore faut-il être convaincue que c’est possible. Convaincue qu’on a le pouvoir de changer les choses. Qu’on a la mainmise sur nos émotions, sur nos pensées, nos capacités, nos comportements, etc.

Cette première clé est donc liée à notre état d’esprit par rapport à l’efficacité même du développement personnel. Il faut y croire !

 

Se détacher du mode Victime

« Le « mode victime » est le fait de rejeter sur les autres toutes nos difficultés, nos problèmes, notre mal-être et toutes les autres choses qui ne vont pas. En d’autres termes, c’est pleurer sur son triste sort et se plaindre.

En faisant ça, nous sommes en attente d’un changement extérieur, qui viendrait donc des autres. Nous donnons alors le pouvoir aux autres.

Or, notre vie est une succession d’expériences et de décisions personnelles.

Quelle que soit la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui (sauf cas très exceptionnel) il en va de notre responsabilité. Les autres ne changeront pas, ils ont leur propre histoire, leur propre fonctionnement et ça leur appartient.

En revanche nous, nous avons le pouvoir de renverser la vapeur, de faire des choix, de mener des actions concrètes, de changer notre perception des choses et des situations.

Je suis restée en « mode victime » pendant très longtemps. J’en voulais à mes « camarades » de classe de m’avoir critiquée, rabaissée, harcelée.

Si j’étais devenue une adulte renfermée et un chouilla phobique socialement, c’était de leur faute.
Cet état d’esprit m’a poursuivie pendant des années, bien après avoir quitté le collège.

Mais la vraie explication de mon mal-être, n’étais pas d’être tombée sur des gens malveillants. Mais de les avoir laissé faire, de ne pas m’être défendue, de les avoir cru quand ils me disaient que je ne valais rien.
De leur avoir laissé prendre ce pouvoir sur moi, et ça, j’en suis la seule et unique responsable.

Le développement personnel est comme son nom l’indique, un chemin « personnel » dans lequel les autres (famille, conjoint, amis, collègues, etc.) n’ont aucun rôle à jouer.

 

Miser sur les bonnes ressources

Dans le milieu du développement personnel, on trouve de tout. Le meilleur, comme le pire. Personnellement, je mets un point d’honneur à me référer aux études scientifiques.

C’est mon côté terre à terre qui refait surface. Je préfère miser sur les bons chevaux dès le départ et éviter de perdre du temps avec des préceptes qui ont peut-être fonctionné pour une personne mais qui restent inefficaces pour le reste de la majorité.

Ma discipline chouchoute : la psychologie positive. Me focaliser dessus me permet de faire des ponts plus facilement entre mes différents apprentissages. Ce qui ne veut pas dire que je ne reste pas ouvertes aux autres domaines !

N’oublions pas que ce qui peut marcher pour les uns, ne fonctionnera peut-être pas pour les autres. Et c’est normal.

Oriente-toi vers les disciplines qui t’inspirent le plus, qu’elles soient pragmatiques ou plus spirituelles, l’important c’est que tu y trouves du sens.

 

Passer à l’action

Lire des livres inspirants c’est bien, mais si on n’en fait rien, ça ne sert pas à grand chose.

Le passage à l’action est l’un des points fondamentaux pour opérer des changements et voir des résultats concrets.

N’hésite pas à t’octroyer des moments pour te poser et appliquer les outils dont tu disposes (et qui font sens pour toi). Sans ça, le changement n’est pas possible.

Personnellement, ma routine introspective se passe la plupart du temps dans un journal.

J’écris beaucoup. Je dessine aussi, je fais du collage de façon spontanée, juste pour voir ce qu’il en ressort. Il m’arrive aussi de tester des outils trouvés dans des livres ou autres contenus puis de les poser sur le papier.

C’est aussi un travail de pleine conscience et un retour au moment présent.

Faire des « Stop » dans la journée et se demander « Quel est mon dialogue intérieur à ce moment précis ? » «  Qu’est-ce que je ressens ? » « Pourquoi je me suis énervée ? », etc.

En gros, c’est se détacher de ce bon vieux mode « vieux pilote automatique » et de se sentir simplement « être », « là » et « maintenant ».

 

1ère étape d’un développement personnel efficace : Bien se connaître

Cette clé constitue la première étape d’un travail sur soi : bien se connaître et se comprendre.

Imagine-toi en train de construire ta maison idéale, celle dans laquelle tu vivras toute ta vie. Tu vas certainement commencer par couler les fondations et t’assurer qu’elles soient bien solide avant de passer à la suite : la construction des murs, de la charpente, la pose des tuiles, etc.

Si tu ne fais pas ces choses dans l’ordre, ou tout du moins « à la va vite », il y a de fortes chances que tout dégringole au moindre coup de vent. Et ça, malgré tous tes efforts et les meilleurs outils que tu auras utilisés. Face à ça, tu vas t’épuiser, te décourager et peut-être même passer un gros coup de bulldozer là-dessus pour ne plus en entendre parler !

En développement personnel, c’est la même chose : si à la base, tu ne prends pas le temps de consolider tes fondations, tu t’écrouleras au moindre petit aléa de la vie.

Les fondations pour moi, c’est bien se connaître : savoir répondre aux « grandes questions de la vie » comme j’aime les appeler.
C’est le point de départ.

« Qui je suis ? » « Quelles sont mes aspirations profondes ? » « Quels sont mes goûts ? » « Quel est le sens de ma vie ? » ou plus spirituellement « Quelle est ma mission de vie ? ».

C’est après avoir répondu à ces questions de façon claire, qu’on pourra s’attarder sur des thématiques telles que la confiance en soi, l’acceptation de soi, l’amour de soi, l’ouverture aux autres, l’affirmation par rapport aux autres etc.

En effet, il sera difficile de prendre confiance en toi si à la base tu n’as pas connaissance de tes valeurs, de tes besoins, de ce qui est réellement important pour toi.

Tout est lié.

Si tu as un peu de mal à répondre à ces questions, je te suggère ces 3 outils créatifs qui pourront t’aider à mener tes premières réflexions et poser les choses à plat.

Si tu as des questions, n’hésite pas !

A bientôt !

 

 

 

Photo par Pixabay

Pin It on Pinterest