Les neurosciences l’ont prouvé, l’intuition est bel et bien une faculté que nous avons tous et toutes.

A quoi nous sert ce 6ème sens au juste ?

Comment reconnaître une intuition et la développer davantage ?

Dans cet épisode je te partage quelques unes de mes expériences intuitives (assez cocasses pour certaines !)

Bonne écoute :)

Marie

Rejoindre L’Escapade Créative 

Et recevoir 3 exercices créatifs pour aller à la rencontre de soi en guise de cadeau de bienvenue

S’abonner à Créer sa Vie Mail

Pour recevoir les versions écrites des épisodes du podcast directement dans ta boite mail ! 

Me rejoindre sur les réseaux sociaux

Facebook
Instagram

Soutenir le podcast

En laissant le plein d’étoiles et de commentaires sur Itunes (un grand merci !)

Ne rater aucun épisode du podcast

En s’abonnant sur Itunes, Google Podcast, Spotify, SoundcloudYoutube ou toute autre agrégateur de podcast

 

Certain qualifient l’intuition comme étant notre 6ème sens.

Loin d’être un « don », l’intuition est une faculté que nous avons toutes et tous mais que très peu apprennent à écouter dans notre culture occidentale.

Pourtant, nous l’utilisons tous au quotidien, sans nous en rendre compte.  

Je pense qu’on a déjà à peu prêt tous eu des moments où l’on s’est dit :
« hum je le sens pas »
« j’ai un pressentiment »
« ah je le savais ! J’en étais sure ! ».

L’intuition est un mode perception, qui va nous donner accès à des informations dont nous sommes incapables d’expliquer la provenance.

Il n’y a pas de cheminement de pensées à proprement parler.
On sait quelque chose, mais on ne sait pas comment on le sait !

Je le répète assez souvent ici, je suis convaincue que quelles que soient nos interrogations, les décisions auxquelles nous nous confrontons, on sait déjà ce qu’il y a de mieux pour nous-même.

Notre intuition nous permet d’accéder à ces réponses.

Elle est le reflet de nos besoins intérieurs et ne se trompe jamais.

Alors à quoi sert-elle concrètement ?
Comment la répéter et être certaine qu’il s’agisse bien d’une intuition ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Je précise que j’illustre davantage mes propos dans la version audio de ce billet par le biais de mes propres expériences intuitives. 

 

A quoi sert l’intuition?

L’intuition est régie par l’hémisphère droit de notre cerveau qui met en lien notre sensibilité, nos émotions, notre imagination et notre créativité.
Par opposition à l’hémisphère gauche qui lui, concerne davantage nos aptitudes rationnelles et logiques.

Nous avons donc deux sortes d’intelligences qui coexistent.
D’un côté, l’intelligence cartésienne, où on va par exemple, peser le pour et le contre pour prendre une décision.
Et de l’autre, l’intelligence intuitive, qui fait écho à l’intelligence du cœur et qui va nous révéler la bonne décision à prendre sous forme de sensation globale et inexpliquée.

L’intuition est donc une véritable alliée intérieure qui peut :

  • nous aider à prendre des décisions
  • nous alerter sur d’éventuels dangers pour nous protéger
  • nous faire savoir qu’un événement va se produire
  • nous permettre de  percevoir l’état psychologique d’une personne, où on va par exemple « sentir » que quelque chose ne va pas ou qu’elle nous cache quelque chose.

 

Comment reconnaître une intuition ?

Concrètement, l’intuition peut se manifester par différents canaux propres à chacun.

Certaines personnes sont kinesthésiques, c’est à dire que leur intuition va se manifester par des ressentis.
Les auditifs, qui vont entendre la fameuse « petite voix ».
Enfin les visuels, qui verront des images, des flashs, des couleurs, etc.

Personnellement, je suis davantage kinesthésique, mais il m’arrive aussi « d’entendre des voix » !

Si tu souhaites savoir quel est ton canal prédominant, je t’invite à faire le test proposé par Vanessa Mielzareck, spécialiste de l’intuition.

Quel que soit le canal par lequel elle se manifeste, une intuition apparaît comme une évidence, et est très furtive.
Elle peut arriver et repartir sans qu’on ait le temps de dire ouf !

Parfois, plusieurs jours sont nécessaires avant que l’on comprenne qu’il s’agissait bien d’une intuition ! 

 

Est-ce bien une intuition ?

On ne peut pas savoir que ce que nous pensons être une intuition en est bien une avant d’avoir eu le résultat de notre décision.

Comme évoqué, l’intuition ne se trompe pas.
Si tu as pris une décision sur le coup d’une intuition et que tu as la sensation que tout s’éclaire sur ton chemin, que les choses deviennent fluides, c’est probablement que c’était une intuition.
A l’inverse, si ta décision te met en difficulté, c’est qu’il ne s’agissait pas d’une intuition mais de toute autre chose.

 

Avec quoi peut-on confondre une intuition ?

 

Un désir

Parfois, on nourrit des rêves qui finalement sont trop éloignés de notre réalité voire de nos capacités. Sans compter ces rêves qui ne nous appartiennent même pas… Pourtant on peut y voir une évidence et se dire :

« Ce truc est fait pour moi, je le sens ! »

Alors qu’en fait, non :)

Une peur

On peut aussi confondre une intuition avec une peur. La peur qu’une situation se passe mal, la peur de ne pas aller au bout d’un projet, la peur de l’inconnu, de ne pas être capable.
Notre cerveau est câblé pour nous faire envisager le pire, c’est un instinct de survie.

« Je ne vais pas me lancer là-dedans, je le sens pas » (la peur de ne pas y arriver)

 

Une croyance

Une intuition peut être confondue avec l’expression d’une croyance.
Qu’il s’agisse d’une croyance motivante ou limitante, elle va nous imposer une forme de convictions à laquelle on ne voudra pas démordre.

« J’en suis sûre ! C’est obligé ! »

L’an dernier, j’étais convaincue que devenir Coach de vie n’était pas à ma portée. Que je n’y arriverai pas, que je n’étais pas légitime.
Je « sentais » que ce n’était même pas la peine que je me lance dans une formation et que j’y investisse mon temps.
Cette fausse intuition m’a clouée à l’inaction pendant des mois avant que je n’ose me lancer…

La suite, on la connait :)

 

Une compulsion 

Une compulsion est une expression forte qui nous vient de façon instantanée où on se retrouve dans l’impossibilité de ne pas accomplir un acte.
Elle prend souvent racine dans nos désirs, dans les besoins liés à notre instinct de survie et nos mécanismes de défense.
On peut parler aussi, « d’envie viscérale », ces choses qu’on ne peut pas s’empêcher de faire !

Une compulsion est tellement soudaine qu’elle peut être prise pour une l’intuition.

 

Comment suivre son intuition ?

Pas toujours évident de suivre quelque chose dont nous sommes bien incapables d’expliquer !
C’est inconfortable et ça fait peur.

Pour détecter une intuition et avoir « le courage » de la suivre, il est nécessaire de bien se connaitre, de savoir s’écouter, écouter son corps, d’avoir confiance en soi aussi.

Parce que finalement la confiance en soi, c’est bel et bien la capacité de se fier à soi-même ! 

Il faut savoir lâcher prise aussi. Laisser venir ce qui doit venir sans que notre mental n’intervienne.

Autant de sujets que j’ai déjà abordés dans différents épisodes du podcast et dont j’aurais l’occasion de te reparler !

 

Comment développer ton intuition ?

Je t’invite à tenir un journal d’intuitions.
C’est ce que j’ai fait au début et ça m’a beaucoup servi.

Notes-y toutes ces choses que tu penses être des intuitions et la façon dont elles se manifestent.

N’hésite pas à détailler, n’aie pas peur d’écrire des choses farfelues, mieux vaut trop en écrire que pas assez !

Puis reviens sur tes écrits les jours suivants et vois si tu peux en tirer quelque chose.

Si tu tiens déjà un journal « classique » dans lequel tu écris régulièrement, je te suggère de prendre le temps de le relire avec un certain recul.
Peut-être as-tu déjà noté des choses qui se sont révélées être des intuitions pas la suite ?

Dans L’Escapade Créative de cette semaine, je te partagerai un exercice d’écriture qui te permettra de contacter ton intuition. Il est assez « perché », je l’avoue, mais tellement puissant ! Il me sert énormément au quotidien pour prendre des décisions et apaiser mes doutes. J’espère qu’il sera aussi efficace sur toi qu’il ne l’est pour moi.

Si tu souhaites le recevoir, je t’invite à t’inscrire à l’Escapade Créative avant Dimanche.

Si tu as des questions ou autre, n’hésite pas à me rejoindre sur Facebook ou Instagram, tu peux aussi laisser un commentaire sous cet article.

J’adore échanger sur le sujet et serais ravie de me nourrir de tes expériences intuitives !

 

Ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition.
L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir.
Le reste est secondaire.

Steve Jobs

A bientôt !

Image : Freepik

Pin It on Pinterest